COMMENT ÇA MARCHE


Le procédé KLK-WELD met à profit la haute température produite lors de la réaction provoquée par la réduction de l'oxyde de cuivre par l'aluminium. La réaction a lieu à l'intérieur d'un moule-creuset de graphite dans lequel ont été introduites au préalable les pièces à souder. Le métal résultant de la réaction aluminothermique en fusion coule sur celles-ci en les faisant fondre, formant une masse compacte et homogène.


La réaction est très rapide, et de cette manière, les pièces à souder acquièrent dans la zone voisine du point de soudure une température bien inférieure à celle obtenue en utilisant les procédés habituels. C’est un facteur très important lorsqu’il s’agit de protéger l’isolant du câble ou les caractéristiques des matériaux à souder. La soudure KLK-WELD permet des soudures cuivre/cuivre mais aussi acier/cuivre, etc.




La connexion KLK-WELD est une soudure moléculaire parfaite

Et non un simple contact mécanique. L’alliage utilisé a une température de fusion pratiquement équivalente à celle du cuivre et crée sur la surface soudée une surépaisseur offrant les avantages suivants :

  • La connexion n’est pas affectée en cas de surcharge ou de court-circuit, et les essais ont démontré que les conducteurs fondaient avant la soudure
  • La conductivité de la connexion est égale ou supérieure à celle des conducteurs.
  • La possibilité de corrosion galvanique est inexistante, puisque les conducteurs sont fusionnés. 

 

 

DOCUMENTATION EN FORMAT PDF